Espace pratique
pour les professionnels

Edition 2011

Seconde édition du Forum des métiers de la formation, de l'orientation, de l'insertion, de l'accompagnement...

Un rendez-vous annuel

Image Didier JedliczkaLe Mardi 28 juin 2011 à l'Université Paul Valéry s'est tenu le second forum régional des métiers de la formation. Ce forum est organisé par une équipe interinstitutionnelle constituée de l'AFPA, le CAFOC, le CARIF, le CNAM, l'IRTS et le SUFCO


L'ambition de ce rendez-vous, et de sa pérennisation est de proposer aux acteurs de la formation professionnelle, de l'orientation, de l'insertion... un espace de rencontres et de débats sur les évolutions de nos métiers.

Les présentations et les débats en plénière ont été enregistrés en vidéo et sont disponibles sur le site du SUFCO.

Voir les vidéos

Retrouvez dans le résumé ci dessous les présentations proposées par les intervenants et les enregistrements de deux des ateliers :

Le forum a été accueilli au sein de l'Université Paul Valéry, presque déserte en cette fin de mois de juin, par la Présidente de l'université, Mme Anne Fraisse. La Vice-présidente de la Région a recentré cet événement dans la démarche globale vers la qualité et l'amélioration du système de formation professionnelle, notamment par une meilleure circulation de l'information et des opportunités régionales.

Un contenu riche

Le premier forum avait permis de prendre connaissance de l'étude nationale effectuée par la branche des organismes de formation sur les évolutions des activités des métiers, cette année, c'est par une étude régionale que les travaux ont été lancés. Bernard Blandin, directeur de recherches au CESI a présenté les résultats obtenus via une enquête en ligne. Depuis plusieurs années, cette enquête est proposée par différents réseaux et permet d'observer les évolutions des métiers dans le temps et dans l'espace.
Le document proposé par B. Blandin est disponible ci dessous.

L'enquete ADEQUASKILLS est toujours en ligne, vous pouvez continuer à l'alimenter


Le "dispositif régional de professionnalisation des acteurs de la formation", construit dans le cadre d'un partenariat entre l'OPCALIA, la FFP et l'UROF en est aussi a sa deuxième édition. Un bilan de la première programmation est proposée par les intervenants (disponible ci-dessous). Le lancement du second programme peine à trouver son public. Ce sont pourtant des thématiques très liées à l'activité professionnelle des acteurs de la formation et souvent attendues par les professionnels.

Les thématiques retenues pour les ateliers du deuxième Forum des métiers de la formation avaient été abordées l'année dernière. Devant la demande d'approfondissement, le comité de pilotage du forum a souhaité les organiser en ateliers. La demande a été forte pour l'atelier, animé par Richard Etienne, « Transmettre ».

Voir les vidéos

Vous pouvez suivre les débats qui se sont tenus dans les deux autres ateliers grâce aux enregistrements sonores ci-dessous.

Apres l'interruption du déjeuner, Pierre Hébrard, chercheur et formateur, a eu la lourde tache de rendre compte des débats dans les trois ateliers. Nomade, il s'est glissé dans les salles pour capter quelques échanges, puis a rencontré les intervenants et animateurs afin de reconstruire le fil des travaux. Sa broderie à petits points a permis à l'ensemble des participants d'avoir un écho des autres ateliers. (L'enregistrement vidéo de son intervention sera bientôt disponible.)

La journée s'est terminée sur un de ces rares moments de grâce où Patrice Bouyssières, enseignant chercheur à Toulouse le Mirail, a littéralement raconté une histoire, celle du genre et des représentations dans les métiers de la formation. La présentation qu'il a proposée est ici disponible, mais je vous recommande d'aller écouter cet orateur sur la vidéo (lien dès que disponible).

Comme l'année dernière, une enquête de recueil des avis sur le forum est lancée, il vous sera, ici, donné les résultats.

A l'année prochaine pour la troisième édition.

Voir les vidéos

Textes de présentation des ateliers

Atelier 1 Transmettre : Intervenant : Richard Etienne Professeur Sciences de l'Education Université Paul Valery
Animateur : Jacques Fraisse Directeur IRTS de Montpellier
Même si l’on considère comme différents les contextes des formations selon qu’elles relèvent de la certification, de la qualification ou de la professionnalisation elles se réfèrent au « cœur de métier » des intervenants qui peut se définir à l’aide de quelques questions encore et toujours d’actualité :
- Comment la situation de formation s’appuie-t-elle sur l’activité ?
- Quel environnement de formation construire pour que puissent y être travaillés les savoirs abstraits et généralistes autant que l’expérience liée à l’activité ?
- Quelles conséquences tirer de l'évolution des moyens ?

Atelier 2 Accompagner : Intervenantes : Chantal Vernette, Directrice du Dispositif Académique de Validation des Acquis et Véronique Eriksson, conseillère VAE, Docteur en sciences de l’éducation (thèse sur la VAE)
Animatrice : Isabelle Gely, responsable de la VAE au CNAM
%0D Dans nos sociétés l’accompagnement est une prestation de plus en plus mise en avant notamment dans le milieu de la formation et ce à différents niveaux : l’accompagnement aux écrits, l’accompagn
photo D. Jedliczkaement dans le cadre de l’individualisation, de la recherche d’emploi, de la sécurisation des parcours etc.
Ici il sera question de l’accompagnement dans la d%26eacute;marche de validation des acquis de l%26amp;%3Brsquo%3Bexpérience.
Après une dizaine d’années d’expérience, l’analyse des pratiques permet de tirer un certain nombre d’enseignements. Le débat aura pour objectif de tenter de répondre à la question : l’accompagnement à la  VAE est-il un métier de la formation ?

Atelier 3 Intervenir (polyvalence) : Intervenant : Robert Lefort (FFP, Employeur)
Animatrice : Marie Laurence Martin Directrice des études au CAFOC
La tyrannie de la formation ouverte sur la gestion des organisations de formation.

La formation ouverte, à distance ou pas, étend le champ d'action des organismes de formation. Quand on élargit son champ d’action il est nécessaire d’utiliser de nouveaux points de repè%3Bres voire de les créer.
Une formation devient ouverte dès lors que l'on utilise plusieurs accès à celle-ci pour l'apprenant. Dans cette organisation, le champ pédagogique devient en effet trè%3Bs flexible dans les équilibres Savoir-Apprenant-Formateur et surtout Ressources à utiliser.
Le processus de gestion d'un parcours de formation requiert désormais une multitude de tâches avec des acteurs nouveaux.
La société "tourne autour" du savoir, plus l'inverse, le formateur n'est plus le centre du monde de la transmission du savoir !
On sait qu'un iceberg ne se conçoit que par sa face immergée. La prise en compte de celle-ci appliquée dans le secteur de la formation continue et professionnelle, impacte nos représentations, nos organisations et nos gestes professionnels.
Est-ce une mutation de type industrielle ?
La profession a-t-elle anticipé ?
Des exemples ! CEP 95, Livres blancs, publications observatoire…
Quels sont les signes de cette mutation ?

Liste des intervenants

Crédits photos Didier Jedliczka

Voir aussi